La Passion de la Bécasse et de sa Chasse avec nos Chiens
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Le Théme pour le Concours Photos de Novembre est "À l'arrière-saison" .... Le Théme pour le Concours Photos de Novembre est "À l'arrière-saison" .... Le Théme pour le Concours Photos de Novembre est "À l'arrière-saison" .... Le Théme pour le Concours Photos de Novembre est "À l'arrière-saison" ....


Partagez | 
 

 Le Comptage et l'Elevage du Gibier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galinago
Admin
avatar

Nombres de messages : 15260
Age : 61
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 11/02/2014
Premiére Bécasse : 10/11/2005

MessageSujet: Le Comptage et l'Elevage du Gibier   Mar 8 Juil 2014 - 20:17

Le Comptage des Perdrix au Canada

CAL20 a écrit:
Pour ceux qui la pratique , la chasse de la perdrix grise ,ou perdrix hongroise est l'une des plus belles et aussi des plus exigeante . Difficile pour le chasseur homme et le chasseur chien pour les distances à parcourir,le théatre de cette chasse est la plaine . Plate et monotone ,parfois vallonneuse,souvent graisseuse de labours fumants ,les perdreaux n'y sont pas légions,et la persévérance est de mise. Mais quand un beau matin les chiens bloquent une compagnies sur la frange d'un maïs et que les chasseurs parviennent à bien se placer pour l'acte final,il n'y a rien sur terre pour égaler cette décharge d'émotions.L'explosion d'une compagnie de perdrix qui éclate comme un feu d'artifice reste figé dans la mémoire du chasseur qui ne désire que revivre cet instant de pur bonheur. Dans le cadre d'un travail de recherche ,des gars du CBQ (Club des bécassiers du Québec) participent depuis 2 ans à des comptages de perdrix grises le dans le centre du Québec. Les setter anglais ,épagneul breton, et Drahthaar sont au rendez vous.Il n'y en a pas de facile , les hongroises sont rares et les volontaires passionnés enfilent des kilomètres et des kilomètres de terrain derrière les chiens pour approfondir nos connaissances sur la belle petite perdrix des champs. Cette activité se déroule sous le signe de la bonne humeur et de la camaraderie...Ce comptage s'inscrit désormais comme un incontournable du printemps...
...ah ! J'oubliais, au menu du lunch du midi, rillettes de lièvre, saucissons de chevreuil , fromages et jus de raisins fermenté...LOL !
Rémi






Le Comptage de la Scolopax Minor au Canada


Michel3 a écrit:
Depuis ce matin je suis en mode pré-baguage de bécasse. Je commence ma saison pour vérifier mes terrains de baguage. Ce matin j'étais avec mon sac à puce sur un de ces terrains. Je vérifie pour a savoir, s'il n'y a pas de changement sur le terrain. Ex: une route de construite ou encore la construction de complexe résidentiel.

Le premier terrain aucun changement, c'est de bon augure. Il y avait trois minor différents localisés, aucun nid. Le second emplacement, aucun changement pour nuire au baguage des bécasses. Diva a localisé quatre minor sur quatre.

Ici je ne vais pas décrire le comportement de tous ces oiseaux. Uniquement une d'elle qui mérite d'être signalée. Minor a été localisé à 12h14 il y a eu plusieurs arrêts, coulé arrêt, coulé arrêt. Je commençais à être impatient de suivre ma femelle. Je me disais: ci elle agit ainsi c'est du sérieux. À 12h16 enfin l'arrêt est stable, je regarde au sol minor à cesser ne nous faire languir.

Minor est LÀ devant ma femelle, plusieurs photos ont été prises.  Dû au fait cette bécasse "olympique" nous a tendu à haleine. Par le comportement de l'oiseau, il n'y a pas de nid. De plus l'environnent est pas propice pour y installer un nid.

Il y a eu une erreur de ma part, concernant l'inscription de l'année de ces photos. Elles devraient se lire 2014 au lieu de 2012.



Je me suis restreint à présenter la photo ci-jointe. Je n'ai pas bougé "d'un poil" pour ne pas effrayer l'oiseau et qu'elle s'enfuit. Cette photo est pas vraiment mon choix. J'aurais préféré prendre cette photo"classique" sur un autre angle. Je me suis dit: un tien vaut mieux que deux tu l'auras.  

Un rapprochement de minor. Il y a une branche près de l'oeil de cette bécasse. Ce qui donne l'impression qu'elle ferme l'oeil.



Je regarde encore ce spectacle "magique" a mes yeux. Bon, il est temps de faire s'envoler minor.



Une fois cette photo prise a l'envol de cette bécasse. Je suis aller voir ce miroir qui était encore liquide.



Comme je spécifiai au début de ce texte, le but premier de mes sorties est de vérifier mes terrains de bagage et localiser des nids.
La chasse photo passe en second.

CeltickRanger a écrit:
Michel3 a écrit:
...La femelle feint le coup d'un oiseau blessé près du chien, pour l'attirer hors de sa portée. ...
Bonjour à tous, au mois de mai 2008, lorsque j'ai commencé à suivre
Michel aux baguages des poussins bécasses, il m'avait appris que lorsque
la bécasse décolle les pattes pendantes cela veux dire qu'il y a des poussins,
et lorsque elle décolle comme à la chasse, c'est que il n'y a pas de poussins,
mais une fois en mai 2009 une Maman bécasse m'a fait avoir, en plus de lever
les pattes pendant pendant son envol elle s'est mis a feindre l'oiseau blessé,
je suis tomber à son jeu et je criais « Michel elle est blessée, Michel elle est blessée »
jusqu'à ce que Michel me rassure « elle feint la blessée ». D'abord inquiet je n'avais
pas cliqué et ensuite j'avais cliqué lorsqu'elle s'éloigné en feintant la blessée.

Photo 0001
Voici la photo de cette bécasse prise à l'époque
avec ma caméra de type bridge de Fujifilm.



Michel3 a écrit:
Asbed et moi nous travaillons en équipe, principalement en période de baguage des bécasses Very Happy 

CAL20 a écrit:
Et ben Bravo ! Beau  travail d'équipe ,et la bécasse ...superbe !
Rémi
Mon travail consiste à commencer a trouver les poussins bécasses une fois que
le chien à fait son travail et que Michel l'amène plus loin et l'attache à un arbre.


Fin mai 2011, après un arrêt de Diva, l'on voit la Maman bécasse et les poussins
au sol, Michel me donne son filet de pêche pour que moi je le met sur les poussins
avant qu'ils se disperses, et lui il s'en va attacher Diva à un arbre un peu loin.

Moi voyant que la Maman Bécasse ne décolle pas à mon approche
alors je décide de mettre le filet de pêche sur elle en me disant
les poussins on pourra les trouver et attraper plus tard, alors c'est
la Maman bécasse que j'attrape et j'attend la venue de Michel.

Lorsque il arrive il attend à voir les poussins mais je le présente la Maman dans
le filet de pêche, alors sa joie était aussi grande que la mienne Very Happy pendant qu'il
prend la Maman Bécasse dans le filet de pêche moi j'attrape les 4 poussins.  Very Happy

Photo 0002
Dans cette photo c'est la Maman Bécasse avec un poussin dans
la photo. Photo prise avec un tout petit compact Nikon Coolpix.


Photo 0003
Une fois les poussins et la Maman bagués, Michel lance la
Maman Bécasse dans les airs pour que je fasse une photo envol,
hélas j'aurais aimé être avec un reflex, photo prise avec un tout
petit compact Nikon Coolpix avec un tout petit petit capteur.


Photo 0004
Ma joie était énorme d'avoir pu attraper une Maman Bécasse. Very Happy


Photo 0005
Dans cette photo c'est toute la famille, la Maman et les 4 poussins. Very Happy


Merci.

_________________

forum chasse passion bécasse des bois  .   . Ce n'est pas un cri que je pousse, mais presque  .   . forum chasse passion becasse des bois
Revenir en haut Aller en bas
http://becasse-des-bois.forumactif.org
 
Le Comptage et l'Elevage du Gibier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Comptage et l'Elevage du Gibier
» comptage camargue mars 2010
» COMPTAGE DE PERDRIX GRISES AU QUÉBEC...
» elevage de vers de terre ?????????????????
» Vol matériel comptage AMB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Bécasse des Bois :: Forum :: Présentation du Forum Chasse Bécasse aux Futurs Membres :: L'Intersaison-
Sauter vers: